La frise en mosaïque du Grand Palais, Paris.

par Laetitia M.  -  26 Décembre 2009, 12:00  -  #Reportage & Vidéos

L’idée de cette frise revient à Albert Thomas, un des quatre architectes du Grand Palais.

Elle séduit beaucoup le Commissaire Général de l’exposition nniverselle de 1900, Alfred Picard, qui l’impose contre les volontés de Deglane, l’architecte responsable de la façade de l'avenue Winston-Churchill.

 

La frise en mosaïque représente les grandes époques de l’art et part de l’art cambodgien pour arriver à l’art du 19e siècle. On notera que dans le panneau sur l’art de la Renaissance, le peintre Louis Edouard Fournier s’est amusé à peindre Elfred Picard en Maître de la Chapelle, l’architecte Deglane et lui-même en costume florentin.

 

Abîmées par la pollution et la poussière, les mosaïques du Grand Palais ne se distinguaient presque plus. Le travail de restauration, commencé en 2005 et achevé en janvier 2008 pour la frise en grès cérame, a consisté à les nettoyer, les refixer, les consolider, les reconstituer lorsque des parties manquaient.. Le résultat permet de révéler les couleurs vives et la vision de l'Art qui était celle des concepteurs du Grand Palais. Une leçon d'histoire à plus d'un titre.

 


grand palais mosaique
 

Pour en savoir plus : site du grand Palais.